Les campêches s’ennuient
Roger Parsemain / Postface de Hanétha Vété-Congolo