Goyaves coupées
Robert Antoni / Traduit de l’anglais par Christine Pagnoulle

Dernier roman du facétieux auteur nord-américain d’origine trinidadienne, « Goyaves coupées » est un roman qui se prend pour un scénario : caractères dactylographiés, séquences dialoguées, mouvements de caméra, photos de repérage, tout y est.

De quoi s’agit-il ? Austin Stoker, personnage principal de cette fiction mais authentique acteur hollywoodien, en proie à des pertes de mémoire, décroche enfin un rôle. Il va jouer dans une suite au film qui l’a rendu célèbre quatre décennies auparavant : un épisode de « La Planète des singes ». Ce tournage va être l’occasion de multiples retours vers son passé. Notamment le visionnage d’un autre film, enchâssé au cœur du roman. Nous sommes à Trinidad, dans les années 30. On découvre la mère d’Austin, une domestique noire, et son père, le riche négociant blanc qui l’emploie, une relation typique de la période coloniale.

Mais Austin Stoker ne s’interroge pas seulement sur son identité, il se pose aussi des questions sur la paternité – est-il bien le fils de son père, son fils est-il bien le sien ? -, sur le racisme dans la société nord-américaine, dans « La Planète des Singes » comme au StarBucks où il retrouve ses amis, autres acteurs vieillissants.

Un roman drôle et déconcertant qui traite de choses sérieuses sans en avoir l’air. Le dernier roman d’un auteur au faîte de son art enfin traduit en français.

À propos de l’auteur

Robert Antoni est né aux Etats-Unis en 1958 de parents originaires de Trinidad et a grandi aux Bahamas où son père était médecin. Il vit aujourd’hui à Brooklyn.

Auteur de nouvelles et de romans – notamment Divina Trace (non traduit, 1991), Les Contes érotiques de ma grand-mère (2001), Carnaval (2005), As Flies to Whatless Boys (2013), à paraître prochainement aux Éditions Long Cours – il est aussi universitaire et enseigne l’écriture créative à Cedar Crest College, Pennsylvanie.

Il est l’une des voix les plus écoutées de la littérature des Caraïbes.

Collection Caribea / Parution : 20 janvier 2022 / 224 pages/ Format 12,5 x 19 cm avec rabats / Impression sur papier de création 90 grs / 19,00 € / ISBN 978-2-492218-01-9