Pour les grandes occasions
Elizabeth Nunez / Traduit de l’anglais (Trinidad et Tobago) par Laëtitia Saint-Loubert

Quatre jours séparent le moment où l’auteure reçoit à New York l’appel téléphonique tant redouté qui lui annonce l’hospitalisation de sa mère et son enterrement à Trinidad-et-Tobago. Quatre jours durant lesquels Elizabeth Nunez va revenir sur son enfance et sa vie d’adulte marquées par les grandes ambitions de ses parents pour leur progéniture, leur sévère exigence, et l’apparente rudesse d’une mère convaincue que les marques d’affection doivent être réservées aux « grandes occasions ».

L’auteure compatit pourtant au sort de ses parents. Leur bonheur n’a-t-il pas été contrarié par le poids du colonialisme, par l’interdiction du contrôle des naissances d’une Église catholique à laquelle sa mère se soumet et qui lui fera endurer quatorze grossesse, par ce que Malcolm Gladwell appelle « le privilège de la couleur de peau » à Trinidad où « les gens à peau sombre… fétichisent leur clarté » ?

Un amour sans faille soude la famille Nunez et la relation aussi ardente que complexe qui unit les parents rappellera à bien des lecteurs la passion des vieux amants de L’Amour au temps du choléra de Gabriel García Márquez.

Qualifiée par la New York Times Book Review de « maître du rythme et de l’intrigue », Elizabeth Nunez signe ici un page turner qui tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière ligne.

Collection Caribea / Parution le 9 juin 2022 / 256 pages/ Format 12,5 x 19 cm avec rabats / Impression sur papier de création 90 grs / 19,00 € / ISBN 978-2-492218-02-6